Passer au contenu

/ École d'architecture

Je donne

Rechercher

Aristofanis Soulikias

Vcard

Doctorant

Faculté de l'aménagement - École d'architecture

aristofanis.soulikias@umontreal.ca

BFA (avec distinction) – Majeur en cinéma d'animation
2015 , Université Concordia (Canada)

MA en études de conservation des bâtiments
2009 , The University of York (Royaume-Uni)

Baccalaureate en architecture & Baccalaureate de science en architecture
1998 , Université McGill (Canada)

Biographie

Aristofanis Soulikias est un architecte qui a choisi de s’investir résolument dans le domaine du film d’animation.  Rien de surprenant à cela si on considère le parcours de cet artiste multidisciplinaire, ayant reçu une formation classique, fait des études en dessin et cultivé sa passion pour le cinéma et le théâtre. Conteur-né, il ne cesse d’explorer et d’observer pour imaginer et établir les liens qui lui permettront de partager ses découvertes  et d’attirer l’attention sur des questions primordiales que l’on tend trop souvent à ignorer.

Très tôt, Aristofanis a appris à raconter des histoires, c’est donc tout naturellement que le dessin animé, qui donnait vie à tous ces personnages à l’écran l’a immédiatement captivé. Mais à l’animation s’entremêlait son autre passion, la mythologie grecque,  qui lui donnait accès à un monde d’adultes, libre, avec pour seuls filtres l’allégorie et le symbolisme, et qui évoquait des événements et des lieux réels.   À l’adolescence, d’un commun accord avec ses parents, Ari quitte Montréal pour Volos. En Grèce, il visite les  lieux mythiques, apprend le grec et s’intéresse de plus en plus à la culture et à l’histoire du pays de ses ancêtres et de ses rêves d’enfant.

Après le retour de la famille à Montréal,  il fait ses études secondaires et collégiales;  il doit alors choisir entre les arts et les sciences.  Il opte pour des études d’architecture à l’Université McGill, avec l’espoir de faire sa place dans le monde des arts.  Il a eu raison : pendant ses études, on lui offre la possibilité d’un séjour à Venise grâce à un programme d’échanges.  Dès son arrivée, il est frappé  par la symbiose de ces édifices centenaires avec la vie quotidienne moderne.  Il se familiarise avec les idées propres au développement organique des villes médiévales, où l’art fait partie intégrante de la vie civique au même titre que les autres  éléments dynamiques sur lesquels elle repose.   C’est aussi pour lui l’occasion d’apprendre l’italien, d’écrire, d’aborder l’art de l’aquarelle et de voyager dans un pays qu’il découvre amoureusement.

Plusieurs années plus tard, il travaille pour un cabinet d’architectes à Athènes, grimpant sur des échafaudages pour documenter les dômes, piliers et voûtes des églises médiévales et des monastères du mont Athos et des provinces de l’ouest de la Grèce.  Il enchaîne avec un poste dans la fonction publique de la préfecture de Corinthe, où, entre autres projets, il supervise l’accessibilité des travaux entreprise sur l’un des plus importants et plus anciens ports artificiels dans l’Antiquité, celui de Léchaion.  L’archéologie s’ajoute naturellement à goût de l’histoire.

Par la suite, il s’inscrit à la maîtrise aux Conservation Studies de l’Université de York (Grande-Bretagne), grâce à une bourse de la Société grecque pour l’environnement et le patrimoine culturel.  Intéressé par l’architecture durable, il écrit sa thèse sur la possibilité de remettre en service les moulins traditionnels (à vent et à eau) pour la microgénération de l’électricité.  Dans la même perspective, il fait un stage dans le Lincolnshire auprès de Robert Ley, spécialiste de l’architecture vernaculaire et de la construction de maisons en terre crue.

L’étude des édifices historiques l’a naturellement amené à s’interroger sur les moyens de traduire cette sagesse traditionnelle dans le monde actuel.  Son chemin s’est encore précisé par son travail pour  la Prince’s Foundation for the Built Environment (maintenant appelée The Prince's Foundation for Building Community).  Durant deux ans, Aristofanis combine travail, études et recherche, tout en poussant plus loin ses connaissances de l’urbanisme.  Il travaille à la restauration du Palais de Kensington pour la firme John Simpson and Partners tandis qu’à la Fondation il participe à de nombreux ateliers sur le design urbain, entre autres à Long Stratton, Aberdeen et Brentford, où il réalise des plans directeurs proposant des solutions pour les aménagements urbains mal conçus de l’après-guerre.

Il s’intéresse particulièrement à « l’énergie créatrice des villes », celles d’autrefois où cette énergie était palpable et celles d’aujourd’hui qui la diluent dans des projets qui semblent servir des fins à caractère plus spéculatif et mercantile,  faisant ainsi disparaître des traces inestimables.

C’est le début de la crise économique et il décide alors de coopérer avec le Westminster Business Council nouvellement créé à Londres pour aider les petites et moyennes entreprises du quartier de Westminster.  Il organise des événements tout en poursuivant sa réflexion sur ses passions créatives.  Il veut tester ses habiletés à raconter des histoires sous une autre forme et pour ce faire, prend un cours de Nouvelles Graphiques au Prince’s Drawing School.  L’expérience est concluante et sa décision est prise : revenir à Montréal, réaliser son rêve d’enfant et étudier le film d’animation art dans lequel il pourra  ‘mettre en mouvement’ les connaissances acquises au fil des ans pour raconter des histoires.

C'est à l'École de film Mel Hoppenheim de l'Université Concordia où il découvre le documentaire d’animation et une large gamme de techniques, certaines traditionnelles et très artisanales. Il est particulièrement fasciné par le travail de Lotte Reiniger et tombe littéralement en amour avec la technique « sous caméra », surtout avec les silhouettes de papier découpé, éclairées par-dessous. Il aime fabriquer une à une les images du film, chacune représentant un moment unique de la narration.  Elles ne se répètent jamais, créant ainsi une œuvre d’art en soi. En voyageant d’une séquence à l’autre, Aristofanis improvise, découvre et joue constamment avec la matérialité des objets et leur degré de transparence.

Au cœur de La dernière danse sur la Main, documentaire réalisé à la fin de ses études en animation des films, on retrouve ses thèmes de prédilection : l’architecture, la conservation des bâtiments, les traces de l’histoire, l’urbanité, l’urbanisme durable et les valeurs civiques.  Son film raconte une histoire véridique : la mobilisation spontanée d’activistes de Montréal et leur victoire pour contrer un grand projet de développement. La dernière danse sur la Main a été reconnu non seulement à Montréal mais aussi dans plusieurs festivals à travers le monde. 

Il poursuit dans le domaine du mythe, toujours à travers le prisme de l'architecture, lors de sa collaboration avec l'Ensemble musical Astan, fournissant les visuels à des spectacles sur l'épopée du Shahnameh à La Chapelle historique du Bon Pasteur en 2018 et à la Salle Bourgie de Montréal en 2020.

Depuis 2018, il réunit ses domaines d'intérêt dans des études doctorales interdisciplinaires, d'abord à l'Université Concordia sous la supervision de Carmela Cuzzella, David Howes et Luigi Allemano et à partir de 2023 à l'Université de Montréal, sous la supervision de Jean-Pierre Chupin. Le titre de son projet de recherche-creation est : Sentir la ville: révéler des réalités et des potentiels urbains à travers l'animation artisanale.  Le projet est soutenu par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et vise à examiner la relation entre l'animation artisanale et la construction de villes à l'échelle humaine et comment la pratique du film artisanal peut révéler les qualités expérientielles de l'environnement bâti.

Lire plus…

Affiliations

Expertises

Aristofanis Soulikias est un animateur des films et chercheur basé à Montréal avec une formation en architecture, en conservation des bâtiments et en design urbain. Il recherche actuellement des moyens par lesquels les techniques d’animation artisanales révèlent les atmosphères, la matérialité et les réalités sociales des villes.

Sa technique principale est le stop-motion 2D utilisant des silhouettes sous-éclairées.

Responsabilités et rayonnement Tout déplier Tout replier

Organisation d’événements

MODÉRATEUR DU PANEL
Conférence Uncommon Senses IV: Sensory Ecologies, Economies, and Aesthetics

3-6 mai 2023 – Centre for Sensory Studies, Université Concordia, Montréal, QC. Canada

PANEL (Mis)Perception: Case Studies in the Literary Values of Vision. Session 1.1.2
Sensory Ethnography. Session 2.1.2

Artist Talk – Multisensory Art Gallery 

Multi and Crossmodal Perception I. Session 2.2.4

Pandemic Culture. Session 2.4.4

Sensory Speculation . Session 2.5.4

Chemoception. Session 3.1.4

Sensory Film Studies. Session 3.2.5

PANEL Sensoria: The Art and Science of Our Senses. Session 3.4.1

PANEL Haptic Ecologies of Attention, Performance and Action I. Session 4.1.4 

PANEL Haptic Ecologies of Attention, Performance and Action II. Session 4.4.1

PANEL Haptic Ecologies of Attention, Performance and Action III. Session 4.2.2

Conférence en-ligne: Uncommon Senses III: Back to the Future of the Senses 
6-9 mai 2021 – Centre for Sensory Studies, Université Concordia, Montréal, QC. Canada

Eco-sensing. Session 2.2.2 

Mediations of sensation. Session 4.2.7 

The urban sensorium. Session 4.3.3

Publications Tout déplier Tout replier

Concordia Public Scholar Aristofanis Soulikias explores the possibilities of handmade animation10 March 2023 for urban design
Entretien pour Maya Lach-Aidelbaum de l'Université Concordia pour l'evenement special d'érudit public
https://www.concordia.ca/news/stories/2023/03/10/concordia-public-scholar-aristofanis-soulikias-explores-the-possibilities-of-handmade-animation-for-urban-design.html


The evolution of the architectural façade since 1950: a contemporary categorization

décembre 2022 – Troisième auteur de trois
Architecture 2023, 3(1), 1-32.
https://www.mdpi.com/2673-8945/3/1/1


Film making and catching the invisible: Aristofanis Soulikias
27 December 2021 – Entretien pour la conservatrice Daniela Veneri pour son site web Rondò Pilot
https://www.rondopilot.org/post/film-making-and-catching-the-invisible-aristofanis-soulikias


Building the animated frame: narrating architecture through handmade animation

julie 2021Envisioning Architectural Narratives, EAEA15
Monographe de la 15ème conférence internationale européene de l'association de la visualisation architecturale, Huddersfield, R.-U., septembre 1-3, 2021
https://pure.hud.ac.uk/ws/portalfiles/portal/39575722/Danilo_Di_Mascio_Monograph_EAEA15_Envisioning_Architectural_Narratives.pdf

We gain a lot…but what are we losing? A critical reflection on the implications of digital design technologies

21 juillet 2021 – Premier autheur de cinq
Open House International, 46(3), 444-458. 
https://www.emerald.com/insight/content/doi/10.1108/OHI-02-2021-0041/full/html
 

Teachings on a Wall
janvier 2021 – Dans "IDEAS-BE, Eco-didactic Turn in Art and Design in the Public Realm"
https://ideas-be.ca/data/teachings-on-a-wall/

Eco-lessons in Cheese and Architecture
janvier 2020 – Dans "IDEAS-BE, Eco-didactic Turn in Art and Design in the Public Realm"
https://ideas-be.ca/data/lapointe-architects-fifth-town-artisan-cheese-company-2008/

The Lost Eco-didactic Utopia
janvier 2020 – Dans "IDEAS-BE, Eco-didactic Turn in Art and Design in the Public Realm"
https://ideas-be.ca/data/douglas-pollard-boyne-river-ecology-centre/?fbclid=IwAR2b7lvpSvHl7RRMCmX3APyyGK40txin9GcO9KUoCzoDtBXwLs5nU3Q0l3Y

Shots in Spots: Narrating the Built Environment in Short Film, Breda, Netherlands: nai010, pp.140-143

octobre 2018 – Entretien pour l'auteur Melanie Van der Hoorn pour son chapitre: Think: Challenging reality
 

Communications Tout déplier Tout replier

Animating the handmade: places of nostalgia or where the city still lives?
3-6 mai 2023 – Uncommon Senses IV: Sensory Ecologies, Economies, and Aesthetics, Université Concordia, Montréal, QC.

While the Animated City Still Lives – 21 Mars 2023
Événement spécial d'érudit public à 4th Space, Université Concordia.  Une démonstration et une conversation avec Janet Blatter
https://www.concordia.ca/cuevents/offices/provost/fourth-space/programming/2023/03/21/animated-city-still-breathes.html

Visualizing the city in handmade film animation: Cycles of bodily sensing and perceiving

11 septembre 2022Ars Electronica,10th Expanded Animation Symposium: Synaesthetic Syntax, Linz, Autriche


Looking away from the computer screen: places of nostalgia or where the city still lives?

29 juin 2022 – 33ème Conférence de la société d'études pour l'animation, Université Teesside, Middlesbrough, R.-U.


A Touch of Place: Sensing and Expressing the City through Handmade Animation

6 avril 2022 – Séminaire doctoral avec prof. Albena Yaneva organizé par le Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (LEAP), Université Concordia, Montréal, QC
 

Building the animated frame: Narrating architecture through handmade animation

3 septembre 2021 – 15ème conférence européene de l'association de la visualisation architecturale, Huddersfield, R.-U.


Seeing through feeling: Capturing the senses with handmade film animation

14 juillet 2021 – International Sociological Association Research Committee 21 on Urban and Regional Development, Anvers, Belgique


Animating the inanimate: feeling architecture through handmade animation

18 juin 2021 – 32ème – Conférence de la société d'études pour l'animation, Université Tulane, Nouvelle Orléans, E.-U.


Handmade film animation: a haptic way of seeing urban space
7 mai 2021 – Uncommon Senses III: Back to the Future of the Senses, Université Concordia, Montréal, QC.

We gain a lot… but what are we losing? (First author of five)
3 mars 2021 – 9ème conférence international de la société arabe pour le CAAO, Université americain au Caire, Egypte

Evoking the Haptic City in the Age of Confinement II
17 février 2021 – IDEAS-BE Séminaire doctoral, Université Concordia, Montréal, QC.

Making the case for handmade animation as a research tool in Quebec
7 octobre 2020 – IDEAS-BE Séminaire doctoral, Université Concordia, Montréal, QC.


Evoking the Haptic City in the Age of Confinement: A film animation project in Lisbon

1 juillet 2020 – IDEAS-BE Grad Seminar, Concordia University, Montreal, QC.
 

Sensory Awakenings in Film Animation

30 janvier 2020 – IDEAS-BE Séminaire doctoral, Université Concordia, Montréal, QC.


Work at the Museum der Moderne, Salzburg: Progress and Lessons
29 octobre 2019 – IDEAS-BE Séminaire doctoral, Université Concordia, Montréal, QC.

Insisting on the handmade: tangible animation for the intangible city
18 juin 2019 – 32ème Conférence de la société d'études pour l'animation, Universidade Lusofona, Lisbonne, Portugal

Handmade film animation and the work of Juhani Pallasmaa
12 juin 2019 – IDEAS-BE Séminaire doctoral, Université Concordia, Montréal, QC.
 

Cinematographic Representations of Detroit in film: Between no-place and the-place15 mai 2019

LEAP Colloque international: Lieux et rituels de l’utopie et de la dystopie (Architecture de la catastrophe)
Université de Montréal, Montréal, Québec
Co-présenté avec Carmela Cucuzzella

Prix et distinctions

  • Prix du public à la compétition "Ma thèse en 180 secondes"

    24 mars 20231er Prix - 100$ – 4th Space, Université Concordia, Montréal, Québec


    Prix de conférence et d'exposition, Université Concordia

    septembre 2022 – 1000$ pour des dépenses de voyage pour participer à la conférence Ars Electronica à Linz, Autriche
     

    Prix de conférence et d'exposition, Université Concordia
    juillet 2022 – 1000$ pour des dépenses de voyage pour participer à la conferénce SAS à Middlesbrough, R.-U.

    Prix de conférence Emru Townsend 
    juin 2021 – 650 USD pour les dépenses d'hébergement à Middlesbrough, R._U. pendant la conférence SAS

    Prix d'érudite public
    1 mai 2022 – 10.000$ pour représenter l'Université Concordia pour l'année academique 2022-2023

    CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines) Bourse de doctorat
    1 mai 2021 – 40.000$ pour une période de deux ans

    Compétition de video sur la recherche au programme INDI de l'Université Concordia – 22 avril 2021 – 1er Prix - 300$

    Bourse de mobilité pour les échanges - Québec 
    trimestre d'hiver 2020 – 3000$ pour suivre un cours à l'Universidade Lusofona, Lisbonne, Portugal

    Résidence d'artiste de la famille Jorisch
    août 2019 – Résidence de 4 semaines - valleur de 6000 $ au Musée d'art moderne à Salzburg, Autriche

    Prix de conférence et d'exposition, Université Concordia
    juin 2019 – 1000$ pour des dépenses de voyage pour participer à la conférence SAS à Lisbonne, Portugal


    Prix de conférence Emru Townsend 
    juin 2019 – 300 USD pour les dépenses d'hébergement à Lisbonne pendant la conférence SAS

    Bourse de la Faculté de Beaux Arts, Université Concordia, Montréal, Québec
    septembre 2018 - août 2020 – 10.000$ pour les premiers deux ans d'études doctorales

    Prix de mérite Split Université Concordia, Montréal, Québec
    septembre 2018 - août 2019 – 5.000$ pour le premier an d'études doctorales

    Prix d'études superieures Hydro-Québec, Université Concordia, Montréal, Québec

    septembre 2018 - août 2019 – 5.000$ pour le premier an d'études doctorales

    Bourse du LEAP pour les études doctorales, Université de Montréal, Montréal, Québec

    septembre 2018 – 2.000$ pour le premier an d'études doctorales


    Documentaire animé La dernière danse sur la Main - selectionné aux 65 festivals

    2014-2019 – Trois prix pour Meilleur documentaire et un pour Meilleur film animé et choisi pour le TIFF’s Canada’s Top Ten pour l'année 2014

    Prix de film d'animation Emru Townsend
    avril 2014 – Pour une approche cinématographique enthousiaste, généreuse et critique qui apporte une contribution exceptionnelle au programme d'animation de l'école Mel Hoppenheim

    Lauréat de la "Société pour l'Environnement et le Patrimoine Culturel" (Gréce)
    septembre 2007 – Bourse pour entreprendre des études de maîtrise à l'Université de York, R.-U., d'une valeur de 15 000 €

Médias

Last Dance on the Main – Scene de démoliton

Last Dance on the Main - image de production.