Passer au contenu

/ École d'architecture

Rechercher

Navigation secondaire

De l’abandon et du potentiel en architecture, conférence de Tiphaine Abenia

à  17h30, amphithéâtre 3110 

Tiphaine Abenia, École Nationale Supérieure de Toulouse

De l’abandon et du potentiel en architecture

Les architectures abandonnées ont toujours fasciné les architectes : qui n’a pas rêvé de projeter dans un espace en suspens ?

L’abandon touche des structures construites très hétérogènes : hôpitaux obsolètes, tours de bureaux vacantes, ouvrages d’art défectueux, centres commerciaux abandonnés, monuments déchus, usines désaffectées, etc. Le phénomène nous parle autant d’œuvre d’art que d’objet technique, d’architecture que d’urbanisme.

Les structures abandonnées se trouvent dans un entre-deux de temps et d’espace, entre déclassement et reclassement. L’indétermination met en difficulté les modèles d’anticipation conventionnels et questionne nos manières de penser et d’agir sur la ville. Convoquant les domaines du matériel comme de l’immatériel, les principes de l’ordre comme de l’entropie, cinq potentiels de ces structures sont identifiés. Ils placent les structures abandonnées au croisement d’enjeux constructifs, écologiques, sociaux et politiques.

Affiche en PDF

Tiphaine Abenia est architecte, ingénieure INSA et maître de conférences associé à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse.  

Une conférence publique du Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle