Ph.D. individualisé en architecture

Présentation

Le doctorat individualisé en architecture vise à former les étudiants à la recherche spécifique dans le vaste domaine de l’architecture, considéré comme un champ en soi, fort de sa relation à de nombreuses disciplines. Il a pour objectif de former des chercheurs, des experts et des enseignants dans la théorie des pratiques contemporaines en architecture.

La spécificité de ce programme d’études doctorales, dans lequel les questions d’architecture ne sont plus abordées uniquement par le biais de l’histoire ou celui des sciences appliquées, associe deux objectifs scientifiques :

  1. Ce programme met l’accent sur l’étude des problématiques contemporaines en architecture tant du point de vue des nouvelles pratiques du projet, que de celui des nouvelles avenues théoriques et philosophiques.
  2. En analysant conjointement les innovations technologiques ou constructives et l’évolution des principes théoriques ou critiques, ce programme entend contribuer à l’identification des nouveaux paradigmes qui redéfinissent l’architecture dans ses rapports à la culture et à la société de façon générale.

Ce programme répond à la longue tradition intellectuelle de cette discipline, susceptible aujourd’hui d’apporter un éclairage original et essentiel aux problèmes posés à la société par les enjeux environnementaux, l’intégration des nouvelles technologies, celles de l’information et du jugement qualitatif, tout comme l’intégration des nouvelles approches de la construction, à un acte architectural complexe, en pleine mutation.

Forces du programme

  • L’École d’architecture de l’Université de Montréal est une des plus actives en recherche et une des mieux financées par les grands fonds subventionnaires au Canada. Les dernières années ont montré que ses chercheurs avaient su convaincre les organismes fédéraux et provinciaux de soutenir le regroupement des activités de recherche dans le domaine des théories de l’architecture, des théories du projet et des pratiques contemporaines et critiques en architecture. Compte tenu de la richesse des compétences et des structures de recherche qui accueillent déjà des doctorants à l’École d’architecture de l’Université de Montréal, se trouvent réunis des atouts et dispositifs scientifiques uniques au Canada et de premier plan dans le paysage des 3e cycles en architecture dans le monde francophone.
  • NB. Conformément aux règlements de l’Université de Montréal, les étudiants doivent pouvoir suivre des séminaires en français mais peuvent rédiger leur thèse en anglais.

 

 Demande d'admission