À noter : pour plus de détails sur la nouvelle maîtrise offerte depuis l'automne 2016, veuillez consulter la section Cheminement et structure

Présentation

La discipline de l’architecture traite de l’édifice sous toutes ses dimensions. La pratique de l’architecture exige la capacité de concevoir un projet d’architecture de qualité, c’est-à-dire, un projet intelligent d’édifice constructible et durable tenant compte de sa complexité culturelle, sociale, esthétique et symbolique et de ses dimensions opératoires, techniques, réglementaires et économiques. Les programmes de l’École favorisent une approche à la formation dirigée vers la pertinence sociale, culturelle, technique et opérationnelle de l’architecture.

Le 2e cycle universitaire en architecture est une étape d’approfondissement et de confirmation autant sur le plan de la formation professionnelle que sur celui de la formation par la recherche. À l’Université de Montréal, ce programme qui exige une formation de 1er cycle en architecture confirme l’autonomie « projectuelle » de l’étudiant par l’acquisition des outils et connaissances fondamentales du projet professionnel. C’est au programme de maîtrise que l’impact des travaux de recherche des professeurs sur les cours et ateliers est le plus important, alors que les étudiants doivent choisir un des thèmes offerts qui portent sur des champs de recherche de professeurs de l’École.

Le programme vise à :

  • Acquérir des outils et connaissances fondamentales du projet professionnel
  • Développer une meilleure compréhension des enjeux, mutations et perspectives de l’architecture par une réflexion sur les savoir-faire et la discipline
  • Accéder au marché du travail ou permettre de poursuivre des études supérieures

Au terme de la Maîtrise en architecture, vous pourrez notamment :

  • Compléter le stage et les examens requis pour l’exercice de la profession
  • Contribuer à la conception de projets d’architecture et d’autres disciplines connexes
  • Acquérir une meilleure compréhension des enjeux, mutations et perspectives de l’architecture (sur les aspects à la fois sociaux, culturels et techniques du projet et de la théorie) par une réflexion sur les savoir-faire et la discipline

Le programme professionnel qui suit le programme préprofessionnel de baccalauréat en Sciences Architecture mène au stage et aux examens de l’Ordre des architectes du Québec. Et, en vertu des ententes de réciprocité avec les autres provinces du Canada et l’Accord de libre-échange avec les États-Unis, ses diplômés ont accès au marché de l’Amérique du Nord. De plus, ils bénéficient de l’Accord France-Québec facilitant la reconnaissance de leurs diplômes et de leur qualification professionnelle en France. Le programme professionnel est dûment accrédité par le Conseil canadien de certification en architecture :

« Au Canada, toutes les associations et tous les instituts et ordres provinciaux et territoriaux recommandent l’obtention d’un diplôme provenant d’un programme professionnel comme préalable à l’octroi d’un permis d’exercice. Le Conseil Canadien de Certification en Architecture (CCCA), seule agence autorisée à agréer les programmes professionnels canadiens en architecture, reconnaît deux types de grade professionnel : la Maîtrise en architecture (M.Arch) et le Baccalauréat en Architecture (B.Arch). Un programme peut recevoir un agrément d’une durée de six ans, de trois ans ou de deux ans, tout dépendant de sa conformité aux normes éducationnelles établies.

Les programmes de maîtrise peuvent comprendre un grade préprofessionnel de premier cycle et un grade professionnel de deuxième cycle qui, lorsque réalisés séquentiellement, équivalent à une éducation professionnelle agréée. Cependant, le grade préprofessionnel n’est pas, à lui seul, reconnu comme grade agréé.» (Annexe A-1 - Conditions et durées d'agrément du CCCA pour les programmes professionnels en architecture - 2012)

Forces du programme

  • Une formation professionnelle en architecture agréée par le Conseil canadien de certification en architecture et donnant accès à l’Ordre des architectes du Québec
  • La présence de deux chaires de recherche et de cinq unités de recherche
  • L’intégration des étudiants aux équipes et aux projets de recherche
  • La tenue de cycles de conférences et de colloques dont le Séminaire international Phyllis Lambert
  • La contribution des meilleurs praticiens montréalais à l’enseignement et aux jurys
  • Une exposition annuelle des projets de fins d’études constituant une excellente vitrine auprès des employeurs et du public

 Demande d'admission