Maîtrise en architecture

Perspectives d'emploi

Les perspectives d’emploi en architecture sont vastes et dépendent souvent de la vigueur de l’industrie de la construction, elle-même tributaire des cycles économiques. La conjoncture varie à l’échelle mondiale, de ce point de vue, une carrière à l’international peut devenir une option attrayante. En vertu de l’Accord de libre-échange nord-américain, nos diplômés ont accès au marché du travail partout en Amérique du Nord, la M.Arch. étant un programme dûment agréé par le CCCA. Et grâce à l’arrangement de reconnaissance mutuelle (ARM) facilitant la reconnaissance des architectes québécois en France, il vous est possible d’y exercer. De même, la Chine, la Corée, le Mexique et certains pays du Commonwealth visés par l’Accord de Canberra ratifié par le CCCA reconnaissent le programme d’études que vous aurez effectué chez-nous.

Au Québec, pour devenir architecte et offrir des services professionnels complets, il est nécessaire d'obtenir une maîtrise professionnelle en architecture (un an et demi), d'effectuer un stage répondant aux exigences de l'Ordre des architectes du Québec (OAQ), et de passer avec succès les examens d'admission à OAQ donnant droit au permis d'exercice.

L’architecte peut offrir toute une gamme de services dans les secteurs de la construction et de la rénovation de bâtiments commerciaux, institutionnels, résidentiels et industriels. Il joue également un rôle important dans la compréhension de l’impact de la construction sur l’environnement et l’amélioration de la performance des bâtiments. Les modes d’exercice de la profession sont très variés depuis la pratique privée jusqu’à l’administration publique. Par ailleurs, les perspectives offertes par une formation en architecture incluent également le design urbain, le design d’exposition, la scénographie et bien d’autres activités.